// Lectures du mois

Comme je suis chez Pôle en ce moment, et qu’il me permet d’avoir un peu de temps libre, je peux me consacrer à une de mes passions : la lecture. Aaaaah quel bol d’air frais mes amis ! Je revis !

Pour commencer, j’ai été fouiner chez Emmaüs. En général, j’y trouve facilement mon bonheur et pour pas cher du tout. En plus, je fais une bonne action. Bref le rêve ! Des montagnes de livres poussiéreux qui me tendent les bras ! Pour ce coup-ci, Monsieur Chéri et moi même, sommes repartis avec une dizaine de livres pour 4 euros. Dans le lot, des Tom Sharpe et des John Irving mais également cette réédition des « mille ans de contes » paru chez Milan, livre qui faisait mon bonheur à la bibliothèque quand j’étais petite. Ce sont des contes connus ( et un peu moins connus), allégés et réadaptée à un tout jeune public avec plein d’indications de lecture dans la marge !

13726659_10209676668891706_2480175058684122851_n

Comme chaque été, j’ai ma période « classiques ». Je relis les livres que j’avais mis de côté pendant ma scolarité, ceux que je trouvais barbants et …Je me régale. Cette année, c’est « Anna Karénine » de Tolstoï qui a arrêté mon attention. Anna Karénine est cette femme forte et passionnée qui a marqué la littérature du 19°. Même si je connais déjà le destin tragique d’Anna, je voulais me lancer dans cette aventure de 1000 pages. Je vous donnerai mes impressions si j’arrive à le finir !

13707686_10209647319958001_2257216647114638605_n

Pour finir, je me suis remise à lire les Stephen King après en avoir discuter avec une amie. J’en suis à « ça » et ça, ça fait peur ! Enfin pas tellement, mais cette phrase me faisait rire…Oui, bon je sais, je suis fatiguée… Bon ok y’a rien de drôle.
J’ai pas tellement besoin de vous donner mes impressions parce que c’est King quoi. Et c’est un peu le roi de la littérature fantastique et d’horreur (ohoho re-blague King, roi tout ça… J’ai mangé un clown…Vous l’avez noté celle-ci aussi?) Bon j’arrête mes bêtises ! J’aime décidément cette atmosphère qu’il sait créé ! Il manie à la perfection nos pires cauchemars et les pires défauts de l’espèce humaine. Certes, c’est parfois très violent et parfois un peu décousu mais sa plume cynique est esquisse ! Vite vite le tome 2 !

13680079_10209682366074132_8121378332715820220_o

 

// Stranger Things

Un petit Fan Art d’une nouvelle série à découvrir : Stranger Things ! Avec Monsieur Chéri, on a dévoré la première saison en deux jours !
C’est une série dans l’esprit des films des années 80. On y retrouve des clins d’oeil à E.T, Alien ou encore The Thing. Pour moi, cette série aurait pu sortir tout droit de l’esprit de Stephen King : l’ambiance, les personnages,…Mais rassurez-vous, elle vaut beaucoup mieux que les adaptations de ces romans ! (mieux que « Under the Dome » par exemple…En même temps ce n’est pas compliqué de faire mieux que cette série cul-cul à souhait…) Bref, à découvrir d’urgence !!!

 

stranger thinh

// Fairyland de A. Abbot

Fairyland est une histoire d’amour entre une fille et son père, Une histoire d’amour entre un père et d’autres hommes, Une histoire d’amour entre deux être et leur liberté…
C’est un livre autobiographique débordant de tendresse qui aborde de nombreux sujets tabous sans censure ni violence. Alysia y parle de sa jeunesse avec son papa homosexuel, puis de son adolescence avec son papa homosexuel et malade.
Ce livre doit faire bondir tous les opposants aux mariage, adoption etc pour les homosexuels. Mais peut-être devraient-ils lire ce livre pour s’ouvrir un peu plus à cette communauté qui a tellement d’amour à partager?
Certes, ce roman n’aborde pas que les joies. Les peines et les problèmes sont présents dans le quotidien de cette famille atypique. Mais lorsque l’on voit l’amour d’Alysia ainsi que sa force, on se dit qu’un père homosexuel est tout aussi capable que les autres d’éduquer un enfant.
C’est un livre fort qui j’espère ouvrira l’esprit encore très fermé de certains !
Quand on voit le drame d’Orlando, on se dit que ce livre devrait être lu par le plus grand nombre …

DSC_0350

P.S : voir sa critique partagée par Babelio puis les Editions 10/18, c’est une véritable fierté qui me conforte dans l’idée de travailler un jour dans le monde de l’édition.

 Screenshot_20160718-135518