/// Bienvenue chez moi

 

 

Une petite visite de mon nouveau chez moi. Avec monsieur chéri on a plein d’idées déco mais pas forcément l’argent pour. Alors on meuble petit à petit. Des petits coussins Ikéa pour égayer un peu un canapé qui vieillit, des plantes par ci par là qu’on essaye de ne pas laisser mourir, des tabourets Casa et une lanterne Ikéa pour les beaux jours, une Billy Ikéa pour ranger nos nombreuuuuuuuuux livres…On attend plus que vous pour l’apéro !!

DSC_0417_web  DSC_0427_web DSC_0429_web DSC_0418_webDSC_0421_web

///Pause littéraire

DSC_0440J’avoue que dans un premier temps c’est la couverture qui m’a attiré. Etant graphiste je suis particulièrement sensible aux images et ces portraits noirs sur fond blanc m’ont intrigués.J’aime cet univers graphique qui se rapproche de la science fiction à la Bilal.
En ce qui concerne l’histoire en lui même, ce roman pour ados, qui au final est dans le fond très adulte,est à comparer aux plus grands de la littérature d’anticipation tel que Barjavel ou encore Huxley.

De mystérieuses phrases s’écrivent sur les mur de la cité Regency.Un groupe d’ados voit alors son monde s’écrouler quand un certain Maître les amène à apprendre ses fameuses phrases et à repenser leur univers de fond en comble. Leur tort dans cette société zombifiée est de savoir encore rêver. Ils sont donc conditionnés, surveillés par des anges (des faucons aux griffes acérés) tout cela pour amener le lecteur à une fin spectaculaire.
Même si le milieu traîne un peu en longueur, la fin relève totalement ce passage à vide et nous laisse éblouit. On ne peut s’empêcher de penser à la propagande sous le régime d’Hitler mais je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir…

// On prend la même et on recommence

Changement de blog !Après un looong temps sur blogger, nous nous sommes séparés d’un commun accord. J’ai fait mon temps. J’y ai vécu de très belles choses et d’autres moins belles. J’ai tourné beaucoup de pages dans ma vie depuis et il était temps de retrouver un blog qui me corresponde un peu plus. C’est le blog de la maturité (ou pas)…

Pourquoi j’ai choisi de changer maintenant, là, à cette date, en ce début d’année? Parce que je fais correspondre mon déménagement d’appartement à celui de mon moi numérique. J’aménage dans un nouvel appartement avec monsieur chéri, je coupe un peu plus le cordon avec mes parents et je deviens indépendante financièrement. Il était donc temps que tout cela se ressente sur mon moi numérique. Et puis visuellement parlant l’ancien ne me correspondait plus. Trop tristoune, pas assez représentatif de mes nouvelles compétences de webdesigner (bon compétences c’est un grand mot….). Je n’avais plus trop envie de garder l’ancien en vie…et inconsciemment je le laissais mourir à petit feu.

Bon peut-être qu’il y aura un peu de l’ancien dans le nouveau, on se refait pas entièrement hein mais je promets des nouveautés et puis plus de mises à jour. Ouiouioui ! ça va pas être simple de tout concilier mais je suis motivée !

Donc c’est partit?!